Les origines de notre projet

Localisation du projet

Heggadadevanakoté, autrement appelée H.D. Koté, est une petite ville de l’État du Karnataka. Elle se situe dans le District de Mysore, au Sud de Bangalore. Le Taluk (subdivision d’un District) de H.D. Koté, qui comporte près de 300 villages, est le plus grand du District de Mysore. Il est cependant considéré comme le Taluk le plus modeste. Des fonctionnaires et quelques milieux d’affaires sont installés à H.D. Koté. Une population relativement moins fortunée occupe le reste de la ville et les villages des alentours.

 

La communauté Sanjeevini

Inde-Espoir agit à H.D. Koté avec la communauté Sanjeevini, son partenaire local depuis de nombreuses années. C’est en collaboration avec cette congrégation d’Ursulines franciscaines que l’association a permis la construction d’une école primaire et d’une école secondaire dans la ville.
La communauté a activement contribué à la construction de l’Hôpital Sainte-Marie de H.D. Koté en 2004. Ce dernier dispense des soins médicaux, notamment aux « Intouchables » ou « Parias » qui souffrent de l’inégalité sociale générée par le système des castes, à des prix raisonnables et abordables.
Particulièrement appréciée sur place, la communauté Sanjeevini intervient auprès de la population dans les domaines de l’éducation et du travail social. Elle s’investit quotidiennement pour améliorer les conditions de vie des habitants et demeure à l’écoute de leurs demandes et préoccupations.

Photo

 

La condition de la femme dans le Karnataka

Depuis quelques années, les parents se soucient beaucoup de l’éducation de leurs enfants, en particulier de leurs filles. Ils souhaitent qu’elles acquièrent une formation professionnelle. Le Gouvernement indien lui-même met l’accent sur la protection des filles et la promotion de leur éducation. Cependant, de nombreux habitants de H.D. Koté n’ont pas les moyens d’envoyer leurs filles étudier dans les grandes villes lointaines et craignent pour leur sécurité là-bas. En effet, les femmes endurent une grande discrimination sexuelle et des atrocités, dont le nombre augmente en Inde, durant toute leur vie.
La communauté Sanjeevini, en réponse aux inquiétudes de la population, a choisi d’entreprendre la construction d’un institut de formation en soins infirmiers, qui sera rattaché à l’Hôpital Sainte-Marie déjà existant.

Nos objectifs

Les objectifs sont multiples :

  • Permettre l’accès des femmes à une formation professionnelle
  • Assurer la sécurité des jeunes filles en leur permettant d’étudier près de la résidence de leur famille
  • Assurer une meilleure participation de la population à ses propres soins de santé
  • Améliorer l’état de santé de la population du Taluk de H.D. Koté

Pour les femmes, la capacité d’exercer un métier jouera un rôle majeur dans la confiance en elles-mêmes.
L’acquisition d’une autonomie réelle les rendra capables de lutter contre les tendances actuelles.

« C’est proprement ne rien valoir que de n’être utile à personne. »

René Descartes

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site